search

Accueil > Formation > Idées reçues en gestion de crise

Idées reçues en gestion de crise

dimanche 24 mai 2020, par Sandrine Esquirol-Paquerot

Le Groupe de Travail et de Réflexion de l’IMdR et de l’ARMIR « Gestion de crise » propose un voyage au pays des idées reçues sur la gestion de crise au travers de six études de cas choisies.

Présentée à l’occasion d’une conférence, ces six interventions sont disponibles en ligne.

Introduction de la journée par François VALLETTE (IRSN)

Idée reçue n°1 : « On est capable de tout maîtriser si on a tout prévu » - Cas associé : épisode de l’accident de Fukushima - Carine HEBRAUD (ASN), Simon FLANDIN (Université de Genève) et Romuald PERINET (GRT Gaz)

Idée reçue n°2 : « Si on a déjà connu la situation, on saura gérer » - Cas associé : gestion des inondations de mai-juin 2016 par le SDIS 77 - Stéphane RIVOIRE (SDIS 77), Clément JUDEK (IMdR), Carole DAUTUN

Idée reçue n°3 : « Les médias et les réseaux sociaux sont toujours des ennemis en cas de crise » - Cas associé : crise sanitaire du concombre (juin 2011) - Marc MORTUREUX (Plateforme, filière automobile et mobilités), Marie-Pierre BIGOT (IRSN), Ludovic BLAY (ATRISC)

Idée reçue n°4 : « Pour gérer la crise, il suffit de communiquer » - Cas associé : Canicule de 2003 - Isabelle TREMA (Agence de la biomédecine), Ludovic PINGANAUD (ATRISC), Loïc JOSSERAN (PUPH de Santé Publique Université de Versailles St Quentin / Hôpital Raymond Poincaré), Loren SOYEZ-HERKERT

Idée reçue n°5 : « Avec les meilleurs experts, on saura gérer » - Cas associé : incendie dans un entrepôt d’engrais (octobre 1987, Nantes) - Christophe POIRIER (SDIS 44), Karen GAUTIER (Conseil Départemental 44), Sylvain CHAUMETTE (INERIS)

Idée reçue n°6 : « La crise est nécessairement provoquée par un évènement grave, urgent ou complexe » - Cas associé : quand une simple lettre provoque une crise - Bertrand WECKEL (ATRISC), Rodolphe SIRE (APRR)

Table ronde « Gérer le chaos, rêve ou réalité ? » et conclusion de la journée