search

Accueil > La fécondation « in vitro » de xenopes

Rubrique Projets d'établissement en démarche de développement durable

La fécondation « in vitro » de xenopes

Le 10 mars 2008 - Guillaume Sévelinge, Pascal Bonichon

Collège Saint-Cyr
Le bourg
71520 MATOUR

Bonichon Pascal :prof de S.V.T
Sévelinge Guillaume : prof de MATHS

Matières concernées par le projet : SVT / MATHS/ INFORMATIQUE/ ATELIER PHOTOS

Nombres d’élèves : 12 élèves de 6°


Objectif(s) Pédagogique(s) :

- Donner le goût des sciences aux élèves en
les plaçant dans des situations
inhabituelles et valorisantes
- Stimuler leur curiosité face aux sciences
en les rendant accessibles e
compréhensibles à leurs yeux
- Développer leurs compétences
méthodologiques (savoir s’informer,
raisonner, communiquer…) en s’appuyant
sur la démarche expérimentale
- Favoriser le travail en groupe
- Savoir trouver des solutions aux problèmes
qui se présenteront…


Résumé du projet :

Réalisation par les élèves, d’une fécondation « in vitro » de Xénopes de façon à ce qu’ils s’interrogent sur les apports de la science et des technologies dans la sauvegarde d’espèces menacées. (voir fichier power-point)

Partenaire(s) sollicité(s) :

UNIVERSITE DES SCIENCES DE BOURGOGNE ( DIJON)
- Professeur référent : M.Sévelinge

Ressources documentaires utilisées :

Plusieurs sites Internet traitant de l’élevage et de la biologie des Xénopes (notamment celui de l’université des sciences de Rennes )
Le protocole de fécondation in vitro nous a été transmis par la faculté des sciences de Dijon.

Description détaillée du projet :

Présentation du projet :

Cette année, le thème choisi par le collège pour son projet culturel s’intitule : « Une planète à vivre , un monde à construire » .
Pour réaliser ce projet de nombreux ateliers d’une heure hebdomadaire, ont été mis en place en 6ème (6 ateliers dont celui sur la biodiversité) et en 5ème (8 ateliers).

L’atelier « biodiversité » composé de 12 élèves et animé par M.BONICHON, professeur de Sciences de la Vie et de la Terre et par M.SEVELINGE, professeur de mathématiques, a pour but :

- de mener des actions concrètes pour préserver, voire développer la biodiversité locale (exemples d’activités proposées par les élèves : plantation d’une haie, construction de nichoirs, creusement d’une mare, élevages, participation à la campagne nationale sur le recensement des papillons en France…)

- de s’interroger sur les apports de la science et des technologies qui en découlent, pour venir en aide aux animaux et végétaux en voie de disparition sur la planète (l’idée de sauver des espèces menacées en les aidant à se reproduire en laboratoire avant d’être réintroduites dans le milieu naturel a semblé particulièrement motiver les élèves, c’est suite à ces discussions que notre projet a vu le jour)

Remarque : Le choix de travailler sur les Xénopes c’est fait pour des raisons de commodités de la technique de fécondation in vitro et non parce que cet animal est en voie de disparition. Ce qui nous intéresse dans ce projet est avant tout la compréhension et l’application par des élèves de 6ème d’une technique scientifique utilisée pour sauver de nombreux animaux en danger ;


Les objectifs du projet :

- OBJECTIFS PEDAGOGIQUES : (voir plus haut)

- OBJECTIFS SCIENTIFIQUES :

    • Mise au point par les élèves d’un
      protocole expérimental avec l’aide de
      scientifiques de la faculté des
      Sciences de Dijon
    • Application la plus rigoureuse possible
      du protocole sous le contrôle
      des deux enseignants
    • Obtention de têtards suite à la
      fécondation in vitro
    • Assurer la survie des têtards jusqu’à
      la métamorphose en adultes
    • Tenue d’un carnet de bord

(...)