Contacter les personnes ressources edd de l'académie
search

Accueil > Actualités > Le second épisode de la web-sérié "Au fil de l’eau "

Le second épisode de la web-sérié "Au fil de l’eau "

vendredi 4 avril 2014, par Sandrine Esquirol-Paquerot

Le second épisode de la web-sérié "Au fil de l’eau : les acteurs bourguignons se mobilisent à l’international" est consacrée à l’action du Collectif Afrique Sahel Entraide (CASE), qui regroupe 5 communautés Emmaüs et la confédération paysanne, au Burkina-Faso.

L’association Collectif Afrique Sahel Entraide

L’association Collectif Afrique Sahel Entraide est une association qui regroupe les 5 communautés Emmaüs de Bourgogne et la confédération paysanne de bourgogne. Elle a été créée pour permettre la mise en oeuvre de projet de solidarité internationale, impliquant notamment les compagnons d’Emmaüs.

Le projet

A Timbossosso, au nord du Burkina-Faso, la digue d’un bouli a été en partie détruite suite à la crue du fleuve l’oued, qui alimente le bassin durant la saison des pluies. Le projet de l’association consiste à reconstuire ce bouli et à permettre son entretien pour permettre aux communautés pastorales de la région de pouvoir faire venir abreuver leur bétail dans ce bassin.

L’association partenaire locale

L’association burkinabée "Opération des oasis sahéliens" est l’initiatrice et la coordinatrice de ce projet. L’association CASE vient en appui à son activité, suite à sa demande.

Les actions réalisées

Réparation de la digue de protection et du déversoir du bassin : le chantier a duré une semaine et il a nécessité la mise en place de 350 tonnes de pierres, récoltées préalablement par les villageois.
Sensibilisation des populations locales à l’entretien de la digue du bassin.

Le résultat

L’ensemble des communautés pastorales de la région concernée, et même des paysans des pays voisins du Niger et du Mali, peuvent désormais abreuver leurs bétail dans le bassin, et ainsi mieux subvenir aux besoins de leur communauté.

Le coût du projet

Le coût total du projet s’est élèvé à 11.100 €

A retenir

Les 5 communautés Emmaüs de Bourgogne ont financé le projet grâce à la mise en place d’actions caritatives. Elles ont également été appuyé par la confédération paysanne.
La participation de personnes en réinsertion à la réalisation du projet à travers les compagnons d’Emmaüs.

A savoir

Le mot bouli signifie point d’eau ou encore étang aménagé. C’est un lac artificiel. Au Sahel, les pluies tombent toujours soudainement et de façon très violentes. L’eau ne s’infiltre pas et s’écoule directement à la surface du sol. Une solution pour remédier au manque d’eau est de collecter et stocker les eaux de pluie dans de grands trous où elle est piégée, c’est le système du bouli.

A découvrir, en cliquant ici