Contacter les personnes ressources edd de l'académie
search

Accueil > Projets d’établissement en démarche de développement durable > Agir pour notre planète

Agir pour notre planète

samedi 21 novembre 2015, par Sandrine Esquirol-Paquerot

Nom de l’établissement : Collège Montchapet - 21000 Dijon

Equipe pédagogique impliquée :
JOSSINET Brigitte
SEGUIN-BLATT Christine
DALLA VIA Estelle
MACHECOURT Eléonora
PROTHET Annick
ROUSSELET Gwenaëlle
MATHEY Henry

Année scolaire concernée : 2014/2015

Matières concernées par le projet : EPS - Histoire/Géographie - Français - Technologie - Espagnol - Documentaliste - SVT

Niveau : une classe de 6° et une classe de 5°

Objectifs Pédagogiques :

1) Un projet agenda 21 qui s’inscrit dans le projet d’établissement . Le contrat d’objectifs validé au conseil d’administration de juin 2013 indique les points suivants sur le cadrage éthique de la cité scolaire :
- unité : d’une manière générale et grâce aux dispositifs de discours partagé, l’unité a fait des progrès mais reste encore à parfaire, notamment en termes d’actions partagées collège-lycée autour du développement durable.
- Modernité : les technologies nouvelles tiennent une place importante à Montchapet et permettent un niveau de performance tout à fait correct, souvent supérieur à ce qu’on rencontre en milieu scolaire. l’étendue du parc informatique et des machines périphériques ainsi que la surcharge des serveurs donnent lieu à une maintenance constante et délicate pour un nombre insuffisant de personnels.
- Fraternité : de nombreuses actions existent et sont appréciées.
- Altérité : une bonne prise en compte de l’autre de la part des citoyens de Montchapet. On note cependant que le bâtiment principal d’enseignement ne permet toujours pas l’accueil de personnes en situation de handicap.
- Eco-responsabilité : Malgré l’amorce d’un projet éco-responsable avec le CVL, l’établissement reste relativement en retrait dans la culture et la mise en place d’actions concernant la protectionde l’environnement et la consommation raisonnée. Le développement important et performant des technologies numériques à Montchapet n’est pas vraiment assorti d’une baisse de la consommation de photocopies..
La politique énergétique des locaux est en phase de réfection, celle-ci doit s’accompagner d’une éducation aux gestes adaptés pour tous.

2) Un projet agenda 21 qui s’inscrit dans les programmes de nombreuses disciplines :
Pour faire progresser les messages de prévention et éduquer les générations aux gestes positifs pour la planète, il nous faut oser débattre des sujets et partager les connaissances de tous. Différents lieux sont propices à cela : les cours mais aussi le dispositif d’accompagnement éducatif qui fait appel davantage au volontariat des élèves et professeurs.
Dans ces conditions, il nous faut mettre en questionnement l’ensemble des acteurs de la cité scolaire sur les sujets visés : diminution de la consommation de papier au profit de l’usage des TICE (nouvel ENT, livres numériques, ...), gestions des déchets produits par les activités de la cité scolaire et plus largement de notre société de consommation.
Prise de conscience de nos bonnes conditions d’apprentissages en France au regard de celle d’autres pays (programme lié à la pauvreté en géographie...). Donner sens à nos actions solidaires et les mener jusqu’au bout avec la collaboration des associations engagées.

Partenaires sollicités :
Opérateur Orange
Association des bouchons pour handicapés en Côte d’Or
ADEME
Ferme d’Aulot
Comité de Vie lycéenne de Montchapet
Fédération d’association : Entreprendre pour Apprendre

Description détaillée du projet :
0. En septembre 2014, participer à un voyage de classe environnementale à la ferme d’Aulot : site pédagogique d’activités : théâtrale, écologique, équitation afin de souder la classe sur le projet.
1. Établir un diagnostic éco-citoyen de la cité scolaire par les classes "vertes" avec la compétence des associations engagées en partenariat avec le CVL du Lycée Montchapet.
2. Organiser de nombreuses actions de récupérations :
Les collectes de bouchons, téléphones usagés, piles, fournitures scolaires, jouets seront autant de supports pour éduquer aux gestes positifs, une manière de faire participer tous les élèves à l’échelle du citoyen. De par le nombre potentiel de participants, nous devrions pouvoir mener des actions d’envergure.
3. Concevoir un concours interne entre les classes du collège avec l’aide des équipes enseignantes et de l’ADEME. Ce concours devra privilégier les démarches collectives sur deux plans : le savoir dans les domaines visés dans AGENDA 21 et les collectes.
* le savoir à travers des challenges par équipes et par classe (potentiellement 18 classes en créant deux niveaux)
* compétition par classes sur les collectes : poids des bouchons collectés, nombre de téléphones, piles, poids des fournitures scolaires récoltées (usagées ou non).
Le challenge pourrait se dérouler sur une heure de vie de classe ou lors de la semaine autrement.
La remise des prix des différentes catégories pourra être faite par des représentants d’Agenda 21 et un membre des associations.
4. Visites : Accueil d’une classe sur l’un des sites de l’ADEME et l’autre à l’association des bouchons pour les handicapés en Côte d’Or située à Dijon.
Ce qui nous guidera lors de la mise en place des actions : Comment pérenniser ces gestes pour que ces actions soient induites/naturelles pour l’ensemble des acteurs de la cité scolaire ?
A l’occasion de notre participation de nos deux classes, nous espérons une réflexion élargie à l’ensemble des acteurs et des décideurs de la cité scolaire.

Type de production attendue ou à réaliser :

En fonction des ressources pédagogiques et compétences des participants, nous choisirons un support sur lequel les élèves seront actifs. Nous utiliserons le site Internet MONTCHAPET comme support de communication et l’ENT associé : LIBERSCOL.