Contacter les personnes ressources edd de l'académie
search

Accueil > Projets d’établissement en démarche de développement durable > Maison "HQE" et développement durable

Maison "HQE" et développement durable

samedi 8 mars 2008

Né du constat de l’évidente complémentarité des compétences et d’une proximité géographique de leurs sites d’implantation, le
projet « Atelier 3C » réunira trois partenaires. Deux établissements scolaires et un groupe industriel sont à l’origine et au coeur du
projet « Atelier 3C ».
- Le groupe JACOB-POBI, Structure et construction bois. Site La Charité-sur-Loire.
- Le Lycée Alain COLAS-ÉSAAB (École Supérieure d’Arts Appliqués de Bourgogne). Site Nevers.
- Le Lycée professionnel Pierre BÉRÉGOVOY (Bois, usinage et électrotechnique). Sites Fourchambault et Nevers.

• Les deux écoles feront intervenir d’une part les étudiants de Dsaa Créateur-Concepteur (Diplôme Supérieur d’Arts Appliqués
bac+4) comprenant les options de design de produits et de design graphique et d’autre part, les élèves des sections usinage bois
et usinage métal, ainsi que d’électrotechnique - domotique.

• À ces partenaires viendront s’ajouter ponctuellement divers intervenants extérieurs comme par exemple des architectes, des
designers, des domoticiens, des ergonomes, des spécialistes en structure bois ou en HQE (Haute Qualité Environnementale).

•Le principe du projet est de générer, autour d’une cellule architecturale mise à disposition par la société JACOB, un « laboratoire »
de création et de conception (étudiants de l’ÉSAAB) comme de prototypage et d’implantation (élèves du lycée professionnel) de
« concepts d’aménagement intérieur » ayant le bois comme matériau de base.

• « L’atelier 3C » a pour vocation d’encourager la conjugaison de compétences complémentaires entre deux établissements
d’enseignement voisins, mais de publics différents, par la création d’équipes mixtes. Les étudiants designers exerceront un rôle
d’encadrement desdites équipes, les lycéens en formation professionnelle apporteront un regard plus précis et avisé techniquement
sur les possibilités de mise en oeuvre des idées de leurs aînés.

• L’objet architectural est un prototype de maison à structure bois POBI répondant aux normes HQE, conçu et mis à disposition
par le groupe JACOB. Cet objet d’études sera une « coquille vide » qui, par son aspect intérieur volontairement brut, stimulera la
créativité des élèves tout en focalisant l’essentiel de leur travail de conception et de fabrication sur l’aménagement de cet espace
défini.


Les objectifs pédagogiques

• L’ambition de ce projet est d’offrir aux élèves, aussi bien en études supérieures qu’en lycée professionnel, une vision globale
d’un processus de conception en milieu industriel. Ainsi, chacun des participants (élèves, professeurs, techniciens, décideurs...)
pourra assister -depuis la fabrication en usine de la structure architecturale bois jusqu’à la pose finale des prototypes dans cette
dernière- à toutes les étapes d’une démarche design. Ce laboratoire aura pour vocation première de générer de la motivation, de
l’implication et de l’ambition chez les apprenants comme les professeurs.

• Pour les équipes pédagogiques des deux établissements scolaires, ce projet sera l’opportunité de croiser les compétences. Des
échanges de connaissances dans les domaines de la CAO, de la programmation d’usinage ou de l’imagerie 3D seront régulièrement
réalisés.D’autres domaines d’échanges pédagogiques ou de formations croisées apparaîtront lors de l’évolution naturelle du
projet. Seront également organisées avec l’ensemble des élèves des visites des différents sites.

• De la première des esquisses à main levée jusqu’à l’exposé d’un rendu final de projet de design, les élèves de lycée professionnel
découvriront l’ensemble du développement créatif par de régulières visites et tables rondes au sein de l’École Supérieure
d’Arts Appliqués de Bourgogne. Les présentations argumentées des projets par les élèves concepteurs, leur production de supports
d’étude et de communication tels les croquis de recherches, les dossiers documentaires, les modélisations 3D, les maquettes
d’étude ou de présentation finale seront pour les élèves de lycée professionnel autant d’accès à l’univers de la conception industrielle.
Les étudiants auront deux ateliers de fabrication (usinage métal et usinage bois), un atelier d’electrotechnique - domotique
ainsi que des équipes d’élèves à la disposition de leurs projets et de leur mise en prototypage. Pour ces derniers, ce nouvel angle
d’approche pédagogique sur les objets qu’ils sont destinés à fabriquer demain révélera pour eux l’importance de leur rôle de
technicien exécutif mais aussi consultatif. Être élève en lycée professionnel c’est acquérir la maîtrise d’un savoir-faire et c’est aussi
acquérir un savoir conseiller et dialoguer.

•Pour les étudiants, la confrontation aux contraintes d’un cahier des charges établi par un partenaire industriel, la prise en compte
des capacités techniques de production liées à un parc-machines, à une technologie et à un matériau particulier seront pédagogiquement
très enrichissantes. Parallèlement à la conception « d’objets design » pour habiller l’intérieur de l’architecture, une partie
des étudiants de DSAA plus spécialisés dans le design graphique travaillera à la mise au point de divers supports de communication
pour le projet et le produit. À cet aspect productif de l’action du designer viendra s’ajouter la dimension humaine. Les jeunes
créateurs-concepteurs auront vocation à diriger une équipe dans leur futur rôle de directeur artistique, ce projet sera l’occasion
pour eux de l’expérimenter. Mais ils peuvent également prétendre aux concours de recrutement d’enseignants en arts appliqués
(ils peuvent passer le caplp, le capet ou l’agrégation juste après le dsaa), ce projet les éclairera alors sur les enjeux d’une formation
en arts appliqués en lycée professionnel.

(...)


Voir en ligne : Le blog du projet pédagogique