Contacter les personnes ressources edd de l'académie
search

Accueil > Ressources > Opération Escargots

Opération Escargots

vendredi 10 janvier 2014, par Sandrine Esquirol-Paquerot

Dans le cadre de l’initiative Vigie Nature, Noé Conservation et le Muséum national d’Histoire naturelle ont lancé l’Opération Escargots.

À l’heure où la biodiversité est menacée, suivre son évolution semble indispensable pour mieux comprendre ses variations et pour pouvoir la préserver.

C’est pourquoi, dans le cadre de l’initiative Vigie Nature, Noé Conservation et le Muséum national d’Histoire naturelle ont lancé l’Opération Escargots.

Le principe est simple : tous les volontaires (amateurs, scolaires…) sont invités à chercher les escargots et les limaces dans leur jardin, à les identifier et à transmettre leurs observations aux scientifiques du Muséum pour alimenter en données les observatoires de la biodiversité.

On peut participer une fois ou régulièrement, il n’y a pas d’engagement. Il n’est pas nécessaire de connaître déjà les escargots : c’est facile et toutes les observations sont importantes.

Il faut savoir que les escargots appartiennent à un groupe très diversifié (plus de 400 espèces en France), avec de très nombreuses espèces endémiques, et des caractéristiques variées, ils sont actifs une grande partie de l’année.
Tous ces éléments font qu’ils constituent un bon point de départ pour parler de la diversité de la nature et du patrimoine naturel, mais également pour montrer que la biodiversité est partout, même dans le jardin où l’on se promène tous les jours.

Outre ces aspects, les escargots ont d’autres avantages. En effet, contrairement aux papillons, les escargots peuvent être manipulés, rendant plus facile leur identification. De plus, il est possible de constituer une collection de coquilles trouvées vides qui pourra ensuite servir de référence pour les identifications (ce que l’on ne recommanderait pas pour les papillons, puisque cela impliquerait de les tuer...).

En participant à ce programme vous aiderez les scientifiques à :

  • évaluer les variations de taille de populations pour des espèces communes vivant au contact de l’Homme. En effet, avec vos résultats, les scientifiques pourront savoir de façon précise si les populations d’escargots sont en expansion ou en régression.
  • mieux comprendre l’importance des jardins pour la conservation des espèces communes dans des contextes urbains.
  • éveiller l’attention du grand public sur la nature méconnue qui vit près de nous, son extraordinaire diversité, et attirer l’attention sur l’impact que chacun de nous peut avoir sur cette nature par des activités quotidiennes telles que le jardinage.

Remarque : ne pas trouver d’escargot lors d’un comptage, c’est aussi un résultat que les scientifiques pourront exploiter.

Plus de renseignements sur le site de Vigie Nature, pour y accèder, cliquez ici.