Contacter les personnes ressources edd de l'académie
search

Accueil > Projets d’établissement en démarche de développement durable > "Plantation d’une haie champêtre"

"Plantation d’une haie champêtre"

mercredi 7 décembre 2011, par Sandrine Esquirol-Paquerot

Collège André MALRAUX 4 boulevard Albert EINSTEIN 21000 DIJON

Sandrine ESQUIROL-PAQUEROT et Fabienne ADENIS

Année scolaire concernée : 2011-2012

Matières concernées par le projet : Français - SVT - Arts plastiques - Musique - Technologie

Nombre d’élèves : tout le niveau 6°

Objectifs Pédagogiques :

• Mettre en place une action de sensibilisation au développement durable dans un cadre pluridisciplinaire.

• Mener des actions concrètes sur le thème de la forêt, de la biodiversité et du sol au sein de l’établissement.

• Aménager les espaces verts de l’établissement.

• Sensibiliser les élèves aux bienfaits des arbres en tant que capteur de CO2, au respect des plantations communes.

• Souligner le fait qu’en plantant des arbres sur des espaces communs, nous agissons ensemble à court et moyen terme pour les générations futures en partageant des valeurs fondamentales.

• Sensibiliser les élèves sur l’importance de gérer de manière raisonnée les ressources du milieu.

• Souligner les actions bénéfiques entreprises par l’Homme.

• Aborder la notion de développement durable.

Partenaires sollicités :

La Fondation pour l’Education à l’Environnement en Europe, l’Interprofession Nationale France Bois Forêt, Toyota France et les Editions Nathan, le Conseil Général, la mairie de Dijon, l’ONF, Latitude 21, les pépiniéristes forestiers, les pépinières NAUDET, l’amicale des anciens élèves et personnels, Monsieur BENAS.

Description détaillée du projet :

À l’occasion de l’Année internationale des Forêts 2011, le collège André Malraux de Dijon participe à l’opération « Plus d’arbres, plus de vie ! » : le lundi 28 novembre 2011, 16 arbres ont été plantés par les élèves de 6° du collège.

Toutes les classes de 6°, du collège André Malraux de Dijon, sont engagées dans un projet pluridisciplinaire intitulé « Plus d’arbres, plus de vie » et vont donc travailler, tout au long de l’année, sur le thème de la forêt dans plusieurs matières (arts plastiques, français, musique, svt).

Ce projet est né d’un constat, fait avec les élèves, suite à une sortie dans l’enceinte du collège, à savoir que dans leur environnement proche, il y avait une présence humaine importante, mais qu’une toute petite place était laissée à la végétation.

D’où leur participation à l’opération « Plus d’arbres, plus de vie » qui a été lancée par la Fondation pour l’Education à l’Environnement en Europe, l’Interprofession Nationale France Bois Forêt, Toyota France et les Editions Nathan et dont l’objectif est de transmettre aux générations futures la connaissance et le respect de ce précieux patrimoine.

Pour ce faire, un projet pluridisciplinaire a été bâti autour d’une action « la plantation d’une haie » devant permettre de mobiliser les élèves sur une action de développement durable, mais également montrer que l’Homme peut avoir des actions positives à l’égard de son environnement en faisant des actions en faveur de la biodiversité.

En travaillant autour du thème de la forêt, nous avons pu nous rendre compte que les trois composantes du développement durable étaient présentes puisque : la forêt, qui se trouve au carrefour des domaines environnementaux, économiques et sociétaux, constitue un enjeu central et transversal dans les problématiques liées au développement durable. Ce qui fait que d’autres thématiques, comme celles des déchets, du recyclage, de l’alimentation... ont pu être abordées.
En arts plastiques, avec Madame Fabienne ADENIS, dans le cadre de la campagne nationale « Réduisons vite nos déchets, ça déborde », les élèves ont eu pour mission de donner une seconde vie à des déchets sous forme d’œuvres artistiques.

Le temps de quelques heures, ils sont devenus des « Transformeurs » de rebuts en œuvre d’art, en faisant passer le déchet de l’ombre à la lumière.

Ces créations artistiques ont été utilisées lors de la cérémonie de plantation afin de développer l’idée du recyclage artistique auprès du public.

De plus, les élèves ont eu à mener un travail de réflexion sur le thème de la chimère c’est-à-dire d’un animal fabuleux qui serait formé de deux (ou plus) organismes génétiquement distincts.

Ces représentations, qui ont été déposées au pied du Ginkgo Biloba, lors de la cérémonie de plantations, ont pour vocation de sensibiliser les participants au respect de l’environnement et à la préservation de la biodiversité.

Dans le cadre de cette action, au cours d’une cérémonie qui a eu lieu le lundi 28 novembre à 15h, les élèves ont été amenés à planter seize arbres, afin de constituer une haie champêtre qui leur permettra de travailler tout au long de l’année sur le thème du développement durable et de la biodiversité (découverte du cycle de vie de la plante, observation puis identification des espèces végétales et animales…). Parmi les arbres plantés, ils ont tenu à installer un arbre, qui a leur sens, symbolise le mieux la longévité et la résistance, deux qualités essentielles dans le cadre d’une action de sensibilisation sur développement durable, à savoir, un ginkgo biloba, arbre qui est l’un des plus vieux arbres de la Terre. Arbre qui a été planté avec Madame LOISIER, conseillère générale, Monsieur PIAN, représentant de la mairie de Dijon, Monsieur REYNAUD, principal du collège André MALRAUX ainsi que deux élèves sous l’égide de Monsieur LAVAUT de l’ONF.

La participation à cette opération a mobilisé l’ensemble du personnel de l’établissement qui s’est dévoué pour faire de cette plantation un moment fort, ainsi que le Conseil Général, la mairie de Dijon, l’ONF, Latitude 21, les pépiniéristes forestiers, les pépinières NAUDET, l’amicale des anciens élèves et personnels, montrant ainsi que chacun peut s’impliquer pour faire grandir ensemble les arbres et les hommes.

Placés sous des auspices radieux, les arbres ont été plantés avec joie et dynamisme par des élèves convaincus et motivés, qui ont chanté et lu des poèmes, accompagnés par leurs enseignantes de musique Madame Joëlle SARRAZIN et Madame Cécile COLLAS ainsi que Monsieur Régis Bordet, professeur de français. Chacune des personnalités a été conviée à partager convivial en parrainant un arbre.

La plantation de cette haie doit être le point de départ d’une belle aventure, vers une meilleure connaissance du développement durable, pour former de futurs éco-citoyens qui comprendront, que nous ne sommes pas propriétaires de la planète sur laquelle nous vivons, mais que nous l’empruntons aux générations futures, et que, de ce fait, nous devons en prendre soin.

Pour voir le diaporama expliquant le projet, cliquez sur l’image ci-dessous :