Contacter les personnes ressources edd de l'académie
search

Accueil > Ressources > Projet participatif > Appel aux écoles pour un projet de sciences participatives

Appel aux écoles pour un projet de sciences participatives

dimanche 17 mars 2019, par Sandrine Esquirol-Paquerot

Des scientifiques de l’Inra, et de huit pays européens, lancent un appel aux élèves et enseignants pour contribuer à un vaste projet de sciences participatives. Ce projet vise à affiner la connaissance du rôle des prédateurs sur le contrôle des dégâts d’insectes sur les arbres à l’échelle continentale.

L’enjeu est important, car les insectes herbivores peuvent causer des dégâts considérables et entrainer des retards de croissance, voire la mort des arbres. Du Portugal à la Suède, les chercheurs se sont associés pour cacher au printemps prochain des centaines de fausses chenilles en pâte à modeler dans des chênes. Les traces de dents, de bec ou de mandibules leur révéleront l’activité des prédateurs de ces chenilles.

Une méthode facile à mettre en œuvre

Pour contribuer au projet, les élèves fabriqueront des chenilles en pâte à modeler et fil de fer, qu’ils fixeront au printemps 2018 sur un chêne pédonculé (Quercus robur) à proximité de leur école. En attaquant ces leurres, les prédateurs laisseront des traces de bec, de dents ou de mandibules.

Après deux semaines, puis après un mois, les élèves compteront et photographieront les traces des prédateurs. Par ailleurs, ils enverront quelques feuilles au responsable du projet en France, pour analyse de leur composition chimique et de l’ampleur de l’attaque par les insectes.

Avec l’aide des élèves de différents pays, il sera donc possible de comparer les défenses chimiques, les attaques des insectes et les actions des prédateurs indépendamment du climat, et ceci du sud au nord de l’Europe.

Pour avoir de pus amples informations sur le projet, cliquez ici.