search

Accueil > Projet environnement du collège de Brazey - de 2001à 2005

Rubrique Projets d'établissement en démarche de développement durable

Projet environnement du collège de Brazey - de 2001à 2005

Le 18 février 2008 - Marie Delahaye

L’éducation à la responsabilité en matière de santé et d’environnement est un des objectifs importants des programmes de Sciences de la vie et de la Terre de la 6ème à la 3ème : elle doit amener chaque élève à réfléchir sur les responsabilités individuelles et collectives dans ces domaines.

En matière d’environnement, l’élève, tout au long de son cycle collège, aborde la qualité des milieux de vie, la gestion des ressources, la formation des paysages, la prévention des risques majeurs. En classe de troisième, des problèmes bioéthiques sont soulevés, permettant un travail conjoint avec le professeur d’Education Civique.

Objectifs pédagogiques

En classe de 6ème

Dans une première parte intitulée « Notre environnement », les élèves apprennent à connaître et à comprendre le monde qui les entoure en identifiant ses composantes physiques et biologiques ainsi que les relations qui s’y établissent. L’élève est alors amené à comprendre qu’en fonction de ses choix d’aménagement et de ses besoins alimentaires et industriels, l’homme agit sur l’environnement en procédant à :

- des modifications topographiques
- des prélèvements de matériaux utiles
- des modifications de la faune et de la flore
- des rejets de déchets

Tous ces points doivent préparer les élèves à adopter une attitude raisonnée et responsable vis à vis des composantes de leur cadre de vie.

Dans une deuxième partie intitulée « L’organisation du monde vivant », l’élève découvre l’organisation du monde vivant à travers les problèmes relatifs au peuplement des milieux et aux relations alimentaires.

Là aussi, l’homme, par son action directe ou indirecte, influe dans ces domaines : tout rejet de déchet constitue une pollution entraînant, d’une façon ou d’une autre, des modifications du milieu de vie, des chaînes alimentaires, perturbant alors gravement le cycle de la vie.

Dans une troisième partie intitulée « Des pratiques au service de l’alimentation humaines », deux types de pratique -un élevage ou une culture d’une part, une transformation biologique d’autre part - sont à traiter au choix. Dans tous les cas, il est essentiel d’accompagner l’étude de l’exemple choisi d’une réflexion sur les limites de la pratique et en particulier ses effets sur l’environnement et la santé puisque sont abordés les problèmes d’apports nutritifs nécessaires (engrais...), d’amélioration quantitative et/ou qualitative de la production.


En cycle central : 5ème et 4ème

Dans le thème « Des êtres vivants dans leur milieu », la respiration et la reproduction des espèces sont traitées.

Première partie traitée : « Respiration et occupation des milieux »
Les différentes modalités de respiration, la diversité des appareils, les comportements respiratoires permettent aux animaux d’occuper différents milieux.
En modifiant les conditions de la respiration dans ces milieux (température, polluants, déchets physiques...), l’homme influe sur leur qualité et leur équilibre et ainsi sur la population, la répartition et, de ce fait, la reproduction des êtres vivants.

Deuxième partie traitée : « Reproduction sexuée et pérennité des espèces dans les milieux »
Dans cette partie, on montre que les conditions du milieu (ressources mais aussi présence humaine, emploi de polluants, rejet de déchets...) influent sur le taux de reproduction et ainsi sur l’évolution des populations.

Dans le thème « La Terre change en surface », l’élève s’intéresse aux manifestations concrètes et les plus directement visibles de l’activité de la Terre : dans un paysage, on peut observer des interactions entre les roches, l’eau, l’air, la végétation et l’homme.
L’homme est responsable de cet environnement qui lui procure des ressources : il doit en particulier respecter la végétation, assurer le ralentissement du ruissellement qui entraîne la dégradation du sol, freiner l’érosion, éviter les pollutions de tous types, la pollution de l’eau en particulier.


En classe de 3ème

Le grand thème « Responsabilité humaine : santé et environnement » doit amener l ‘élève à une réflexion sur les responsabilités individuelles et collectives dans ces domaines.

En matière d’environnement, l’éducation à la responsabilité, axée jusque là sur la qualité des milieux de vie, la gestion des ressources, la formation des paysages s’élargit à un niveau plus global et soulève des problèmes bioéthiques.

En effet, l’homme en général, chaque citoyen en particulier a une responsabilité à l’égard de l’environnement à l’échelle de la planète. C’est l’occasion de discuter avec les élèves sur des bases scientifiques de la responsabilité de l’homme quant aux conséquences de ses activités sur l’environnement . Sont alors abordés des points sensibles comme :

• le rejet massif des gaz résultant des activités humaines (dioxyde de carbone, méthane, oxyde d’azote, oxyde de soufre...)
• l’altération de la couche d’ozone
• l’effet de serre
• la pollution des milieux urbains
• les prélèvements excessifs d’animaux et de végétaux
• les modifications des milieux de vie

toutes ces notions permettant d’expliquer le rôle de l’homme dans la gestion de la biodiversité.

Présenter les 2 aspects du rejet des déchets

• Le rejet des déchets est obligatoire : La France produit 580 millions de tonnes de déchets par an. Comment les traiter en sachant que les décharges sont amenées à disparaître rapidement ?

Plusieurs solutions : Le recyclage , l’incinération et le compostage .

• Le rejet de déchets dans l’environnement peut être un acte d’incivilité volontaire .

Actions pouvant être menées pour sensibiliser les élèves

1°) Actions citoyennes de ramassage des déchets :

- Dans le collège : salles de classes , cour et jardin.
- Dans le village aux abords du collège dans des lieux très fréquentés par les élèves .

2°) Activités de tri des déchets :

- Apprendre à trier une poubelle .
- Identification des déchets dangereux pour l’environnement qu’il ne faut pas rejeter : Les piles , produits chimiques , médicaments....

3°) Interventions ou sorties diverses :

- Intervention du SIVOM.
- Visite d’une déchetterie : exemple à Brazey .
- Présentation des effets de la pollution sur l’environnement par un écologiste.

4°) Réalisation de panneaux d’exposition par les élèves .

- Panneaux sur le traitement des déchets .
- Origine des déchets .
- Réalisation des dessins pour montrer l’impact du rejet de déchets dans l’environnement .