Contacter les personnes ressources edd de l'académie
search

Accueil > Ressources > Les aventures de Thomas l’Aristoloche

Les aventures de Thomas l’Aristoloche

lundi 26 octobre 2015, par Sandrine Esquirol-Paquerot

La série « Thomas L’Aristoloche » propose des romans d’aventures passionnants en faisant découvrir aux jeunes lecteurs les plantes qui les entourent, ainsi que leurs usages. En plus du récit, on trouve, en fin d’ouvrage, un herbier, avec rappel des noms scientifiques et des usages des plantes citées.

Thomas L’aristoloche est élève de sixième dans un collège parisien. Il vit avec sa mère, Emilie, qui l’élève seule. Persuadé d’être le descendant d’un grand explorateur, Thomas passe son temps à ramasser des plantes. C’est son ami, le professeur Potard, éminent botaniste à la faculté de pharmacie, qui lui a appris à les identifier et à connaître leurs secrets. Surtout ceux des plus dangereuses.

Cette compile regroupe les trois tomes des aventures de Thomas l’Aristoloche :

[**- Thomas l’Aristoloche et l’empoisonneur fou*]
Alors, quand il s’agit de dénouer les fils d’une très étrange histoire d’empoisonnements en série, c’est Thomas et son copain, Gaspard, qui se révèlent les meilleurs enquêteurs.Retour ligne automatique
Tout en nous tenant en haleine par une intrigue policière palpitante, le livre nous sensibilise à un problème quotidien, malheureusement peu connu de nous tous : celui de l’intoxication par les plantes. Saviez-vous en effet que boire de l’eau dans laquelle un brin de muguet a trempé donne des palpitations et peut provoquer des malaises ? Saviez-vous que le laurier rose est très toxique si on l’ingère, alors que le laurier sauce, de la même famille botanique, aromatise nos plats de viande ? Avec Thomas, les grandes ciguës et autres plantes toxiques n’auront plus de secrets pour nous.

[**- Thomas l’Aristoloche et le secret du basilic*]
Les inséparables Gaspard et Thomas sont de retour. Et pour leurs vacances d’été, ils ont choisi un stage au programme bien spécial : " Connaissance des plantes à parfum et foot ". Mais un incendie a détruit une partie des locaux du château dans lequel ils résident... Très vite, nos deux héros se posent des questions à propos de cet " accident "... A qui profite le crime ? Pourquoi les habitants du château sont-ils si étranges ? Quelle est cette extraordinaire formule que tous voudraient que Thomas découvre ? Et quel est le secret du basilic dont tout le monde parle en cachette ?
Le sujet scientifique de la fabrication du parfum est passionnant. De plus, il est traité dans le corps du texte sur le mode ludique de la découverte, complété par un herbier final très clair parsemé d’expériences faciles.

[**- Thomas l’Aristoloche et l’affaire des bleus*]
Thomas L’Aristoloche et son inséparable copain Gaspard se retrouvent au cœur d’une nouvelle affaire : des tableaux « clandestins » ont été accrochés au nez et à la barbe des gardiens, dans un grand musée parisien. Un nouveau rebondissement oblige le professeur Potard à intervenir : les peintures utilisées pour réaliser ces œuvres sont d’origine végétale…
C’est au professeur que l’on demande d’identifier le bleu des tableaux. Mais pour résoudre l’énigme, celui-ci compte beaucoup sur son jeune ami Thomas… qui ne le décevra pas.
Garance, roucou, carthame… Teintures, peintures, colorants alimentaires ou maquillages de carnaval, nos deux héros pénètrent dans le monde fabuleux des plantes à couleur pour démasquer le coupable. C’est aussi pour Thomas l’occasion de découvrir l’immense biodiversité des végétaux utilisés de façon industrielle ou artisanale pour colorer notre vie.

[**L’auteure a choisi la voie de l’enquête policière et la carte de l’humour pour mettre en scène sa passion de la botanique.*]
Le lecteur se laissera facilement captiver et prendra un réel plaisir à reconnaître ou découvrir les plantes qui parsèment le parcours du jeune héros (elles sont récapitulées dans les annexes, des extraits imagés de son herbier). En effet, le narrateur, Thomas, fait part au présent de toutes ses réflexions et ses déductions, avec pour conséquence une implication très forte du lecteur qui le suit pas à pas dans ses recherches.

[*Le point fort de cette fiction pédagogique est d’intégrer dans les dialogues, avec beaucoup de naturel, toutes les explications scientifiques.*]

[*De plus, les illustrations, au crayon de Clotilde Perrin sont naïves, dans le ton à la fois enfantin et sérieux, sont de précieux appuis pour visualiser certaines scènes ou certains détails.*]

Auteure : Guillemette Resplandy-Taï est docteur en pharmacie, chercheuse en recherche pharmaco-cinétique clinique et passionnée de botanique.

Illustratrice : Clotilde Perrin, après avoir fini les Arts décoratifs de Strasbourg, s’est lancée dans l’illustration pour la jeunesse.

Edition : Le Pommier

Collection : Romans et plus junior

Nombre de pages : 64

Date de parution : octobre 2015

Public : à partir de 12 ans

Pour consulter le site de l’éditeur, cliquez ici.

La série de Thomas a aussi son propre blog ! www.thomaslaristoloche.blogtspot.com/