Contacter les personnes ressources edd de l'académie
search

Accueil > Ressources > Demain

Demain

lundi 30 novembre 2015, par Sandrine Esquirol-Paquerot

[*"Demain" le film, de Mélanie Laurent et Cyril Dion, sortira le mercredi 2 décembre dans les salles.*]


[*Synopsis :*] Alors que l’humanité est menacée par l’effondrement des écosystèmes, Cyril, Mélanie, Alexandre et Laurent, tous trentenaires, partent à travers le monde en quête d’une solution capable de sauver leurs enfants et, à travers eux, la nouvelle génération. A partir des expériences les plus abouties dans tous les domaines (agriculture, énergie, habitat, économie, éducation, démocratie...), ils vont tenter de reconstituer le puzzle qui permettra de construire une autre histoire de l’avenir.
Selon Mohammed Yunnus, prix Nobel de la Paix, seule l’élaboration de cette nouvelle vision du futur, à partir des solutions du présent, sera assez puissante pour entraîner un grand nombre d’habitants de la planète dans la construction d’une société nouvelle ; à l’instar de ce que le rêve « du progrès » a suscité au XXe siècle.
Pour y parvenir, les protagonistes vont se rendre dans 9 pays : la France et l’île de la Réunion, le Danemark, la Finlande, l’Inde, la Grande-Bretagne, les Etats-Unis, la Suisse, la Suède et l’Islande et vivre quelques aventures.

[**Acte 1 :*] Se nourrir
Dans l’acte 1, l’équipe découvre qu’il est possible de produire plus de nourriture, sans engrais ni pesticides, avec peu de mécanisation et en réparant la nature plutôt qu’en la détruisant. Nous voyons comment nos villes peuvent réintégrer l’agriculture et nos campagnes se repeupler.

[**Acte 2 :*] La transition énergétique.
Dans l’acte 2, le petit groupe découvre comment des villes et des pays s’organisent pour se passer totalement de pétrole mais également d’énergies fossiles et fissiles (nucléaire).

[**Acte 3 :*] Monnaies libres et économies locales vivantes
Dans cette troisième partie Alexandre, Laurent, Mélanie et Cyril constatent qu’il est possible de créer des monnaies (complémentaires aux monnaies classiques) destinées à financer les mutations dont nous avons besoin (bio, énergies renouvelables, isolation, écoles, faim dans le monde, etc.). D’ailleurs, des villes, des pays, des entreprises le font déjà et ça marche.

[**Acte 4 :*] Eduquer.
La quatrième partie correspond à une immersion dans des écoles qui apprennent aux enfants, dès la maternelle et la primaire, à coopérer, à résoudre pacifiquement leurs conflits, à vivre harmonieusement avec eux-mêmes, les autres et la nature, à réapprendre des savoir-faire indispensables. A trouver quelle est leur bonne porte d’entrée pour apprendre et, surtout, comment exprimer leurs talents, exercer leurs passions.

[**Acte 5 :*] Power to the people
Dans cette dernière partie, les protagonistes prennent conscience que dans le système démocratique actuel, contrairement aux idées reçues, nous avons très peu de pouvoir. Si les responsables politiques décident de ne pas agir, nous ne pouvons rien faire, ou presque. Ils découvrent alors que des mécanismes de démocratie direct présents dans certains pays, sont en mesure de renverser la vapeur et permettent aux citoyens de proposer des lois ou de s’y opposer, d’écrire ou de modifier la constitution.

[*Pour consulter le site du film*], cliquez ici.

Dossier pédagogique