Contacter les personnes ressources edd de l'académie
search

Accueil > Actualités > L’inquiétante disparition des abeilles...

L’inquiétante disparition des abeilles...

Une conférence de Vincent TARDIEU, journaliste scientifique, auteur de "L’étrange silence des abeilles",

vendredi 5 février 2010, par Marie Delahaye

Quetigny-Environnement et le collectif Action Citoyenne OGM 21 organisent une conférence le

Vendredi 26 février 20h00

Salle Mendès-France de Quetigny

[*"L’inquiétante disparition des abeilles..."*]

Intervenant : Vincent Tardieu, auteur de "L’étrange silence des abeilles"

La conférence sera suivie d’un débat.

La disparition des abeilles mobilise des chercheurs de toutes nationalités et interpelle les citoyens sur la sauvegarde de la biodiversité et de l’environnement.

On estime que 2000 à 3000 apiculteurs cessent leur activité chaque année et que depuis 1995 en France, 300 000 colonies en moyenne disparaissent tous les ans. En Bourgogne, près de 40% des colonies d’abeilles ont été décimées depuis 10 ans.

Ce phénomène spectaculaire soulève, encore et plus que jamais, de nombreuses interrogations. Confrontée à un taux de mortalité record, l’abeille, véritable sentinelle de l’environnement, est en danger. Dans les régions de grandes cultures, l’avenir de l’abeille devient hypothétique.
Si les apiculteurs connaissent les dégâts que font les insecticides chimiques classiques et certains herbicides, ils peuvent se poser tout
naturellement la question de l’avenir de l’apiculture dans un paysage rural qui serait parsemé de champs de plantes génétiquement modifiées.

Les pesticides et les prédateurs ne sont pas les seuls responsables du déclin des abeilles. De multiples raisons se conjuguent pour expliquer le déclin des colonies d’abeilles : le dérèglement climatique, les méthodes d’élevage intensives, l’appauvrissement génétique des variétés, les ondes électromagnétiques, la réduction de la biodiversité florale
Et si les abeilles peuvent craindre plus des méthodes de culture traditionnelles que des éventuelles cultures d’O.G.M, il faut toutefois ne pas oublier qu’elles risquent de devenir le vecteur de transport du pollen O.G.M. vers les plantes autochtones. Un autre sujet de cauchemars pour les agriculteurs traditionnels ou pire encore pour
l’agriculture biologique.

[*Vincent Tardieu*], journaliste scientifique, a mené l’enquête dans « L’étrange silence des abeilles ». Sillonnant la France et les États-Unis, rencontrant apiculteurs, chercheurs, techniciens, scientifiques, il nous apporte ses informations et ses analyses sur ce phénomène aussi spectaculaire que cauchemardesque.

Vincent TARDIEU

Né à Marseille en 1959, Vincent Tardieu a travaillé neuf ans au quotidien Libération (rubrique Sciences et Environnement), avant d’écrire durant sept ans pour Le Monde et collabore à de nombreux magazines comme L’Express, Géo, Terre Sauvage, Science&Vie…
Directeur des études du DESS de journalisme scientifique, de 1999 à
2005) il enseigne au sein des universités de Montpellier 1, puis de Montpellier 2 (Master pro Ingénierie en Écologie et en Gestion de la Biodiversité, depuis 2006). Il réalise aussi des documentaires pour la télévision (ARTE, France 3, France 2, TF1...) et se consacre aujourd’hui à l’écriture d’ouvrages destinés à un large public…

Son dernier livre, "L’étrange silence des abeilles", fort documenté et
rigoureux est le fruit d’un travail de 3 années.

file_download Livre