Accueil > La Sécurité Solaire, centre collaborateur de l’OMS

Rubrique Ressources

La Sécurité Solaire, centre collaborateur de l’OMS

Le 30 avril 2013 - Sandrine Esquirol-Paquerot

L’association, loi 1901, Sécurité Solaire, créée en 1994 à l’initiative du Docteur Jean-Pierre CESARINI et d’un groupe de scientifiques, a pour objet la sensibilisation et l’information de la population sur les risques pour la santé liés aux "surexpositions" solaires.

La Sécurité Solaire est un centre collaborateur de l’Organisation Mondiale de la Santé . Elle fédère les moyens des secteurs publics, institutionnels et associatifs, ainsi que les compétences d’un conseil scientifique pluridisciplinaire.

Suivant les recommandations des Nations Unies, la Sécurité Solaire a mis en place un dispositif de mesures (réseau de capteurs) et de prévisions des UV . Elle informe massivement la population par l’intermédiaire des médias (notamment France Télévision, TF1, Radio France, de nombreux supports de la presse quotidienne nationale et régionale) sur l’intensité du rayonnement UV et sur les moyens appropriés de protéger sa peau et ses yeux.

De plus, la Sécurité Solaire est à l’origine d’un programme pédagogique pluriannuel intitulé "Vivre avec le soleil" qui se décline à l’ecole, au centre de vacances et de loisirs, et en famillle.

Ce programme "Vivre avec le Soleil" prévoit la sensibilisation, l’information et la formation des relais nécessaires pour atteindre les enfants : les enseignants, les animateurs, les éducateurs à la santé qui interviennent sur le terrain et, naturellement, leurs responsables et formateurs.

Il prévoit également la mise à disposition gratuite d’outils adaptés à chaque environnement. Validés tant scientifiquement que pédagogiquement, ils sont conçus pour permettre aux acteurs d’éduquer les enfants mais aussi de mettre en place des stratégies efficaces pour les protéger.

A noter cependant qu’ils ne sont transmis qu’après inscription des "éducateurs" sur la base de données du site dédié à ce programme.

Tout au long de la mise en œuvre de ce programme, les professionnels peuvent bénéficier d’un accompagnement "électronique" (forum en ligne, courriers électroniques) ou "humain" (conseillers pédagogiques, maîtres ressources, acteurs de santé...).

Pour plus de renseignements, cliquez ici