Accueil > "ECHANGE PESTICIDES CONTRE INSECTES PREDATEURS..."

Rubrique Ressources

"ECHANGE PESTICIDES CONTRE INSECTES PREDATEURS..."

Le 22 octobre 2012 - Marie Delahaye

A l’instar de ce qui est pratiqué en Hollande, deux cultivateurs de la région de Rennes ont introduit dans leurs serres des insectes prédateurs comme Encarsia formosa , minuscule hyménoptère de 0,6 mm qui a la particularité de parasiter l’ aleurode , la "mouche blanche" si redoutée des producteurs de tomates puisqu’elle noircit les feuilles et détruit l’ensemble de la récolte.

Si on trouve actuellement sur le marché quatre agents de lutte biologique contre les aleurodes, deux guêpes parasites (Encarsia formosa et Eretmocerus eremicus), une petite coccinelle noire, (Delphastus pusillus), et un autre insecte prédateur ( Dicyphus hesperus ), Encarsia formosa est de loin la plus efficace...

Femelle d'Encarsia formosa
Femelle d’Encarsia formosa

En pondant ses 50 à 100 œufs dans le corps des nymphes ou des pupes du parasite, la femelle assure à ses jeunes "le gîte et le couvert" condamnant alors le parasite.

Utilisée dans les années 20, détrônée par les pesticides dans les années 40, Encarsia formosa est revenue en force dans les années 70 dans les serres en Europe et en Russie, plus particulièrement dans les cultures de tomates.

Résultat : cette lutte biologique permet de réduire l’emploi des pesticides de 90 %.